Les astronomes ont été les premiers gênés par la pollution lumineuse. 

En effet, leur objet d’étude et de contemplation disparaissait peu à peu… !